Comment faire face à un enfant victime de la violence

violence

        La violence envers un enfant peut se traduire par un mauvais traitement ou une négligence qui peut entraîner des blessures ou des effets néfastes.

          La violence se présente sous différentes formes :

          La violence physique qui se définit  par le fait de frapper l’enfant ou de le battre

          La violence sexuelle qui se sert d’un enfant pour se satisfaire sexuellement

        –          La violence psychologique qui entraîne des effets psychologiques fatals, se présente sous diverses manières comme insulte, humiliation, ignorance, isolement, harcèlement, intimidation, …

                Pour connaître qu’un enfant a été traité avec violence, diverses signes peuvent se présenter : il peut porter des blessures, ses résultats scolaires diminuent, du trouble relatif à l’alimentation ou au sommeil peut être constaté. Il se peut aussi que l’enfant se comporte un peu violemment, mais il peut se taire par crainte ou par honte.

Au cas où un enfant est victime de violence, il faut bien l’écouter et le calmer. Il faut lui expliquer que si cela arrive, ce n’est pas de sa faute.

 L’intervention ne doit pas attendre et il est essentiel de protéger l’enfant contre la violence car cela peut avoir des conséquences graves sur son avenir.

 Une déclaration auprès des autorités compétentes doit être faite pour que ces dernières ouvrent une enquête sur cette affaire.

                        Des moyens d’aider les enfants victimes de violence existent pour permettre de les guérir :                             

          Entraînez les à se protéger physiquement et psychologiquement;

          Soutenez leur confiance en eux-mêmes

          Essayez de les protéger en leur entourant par un environnement qui leur permet d’épanouir sereinement

La lutte contre la violence envers les enfants doit être menée efficacement  car cela peut engendrer des conséquences  très graves sur la vie de l’enfant que ce soit à court ou à long terme. Les conséquences sociales ne seront que le début d’un autre cycle de violence.

Ce contenu a été publié dans Difficultés dans l'éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.