Comment l’injustice affecte-t-elle l’éducation de l’enfant ?

Le sentiment d’injustice s’exprime de différentes façons chez l’enfant, les parents doivent intervenir aussitôt pour que cela ne prenne pas de l’ampleur et apporte un effet néfaste dans l’éducation de l’enfant. L’injustice peut sembler naturelle car tout le monde a sa part d’égoïsme dans ce monde, ce qui est juste pour l’un peut devenir injuste pour l’autre. Mais tout d’abord, comment se manifeste l’injustice ? Que doivent faire les parents ainsi que l’école pour que l’enfant comprenne la situation réelle ?

Les parents se trouvent souvent devant la difficulté de traiter d’une manière égale leurs enfants mais ces derniers ne ressentent pas toujours la même chose. Comment se présente alors cette sensation d’inégalité chez les enfants ?

            La comparaison est source d’injustice

Les parents essaient toujours de rendre identique le traitement dans la vie familiale mais comme les enfants perçoivent facilement la manière dont on les traite, il peut arriver que ce traitement soit reçu différemment et l’enfant ressent de l’injustice. Cela  se présente sous différentes formes. L’enfant, devant l’acquisition d’une telle chose par sa fratrie par exemple, se sent lésé si lui n’obtient rien. La situation est la même aussi par exemple lors d’un anniversaire où évidemment un seul reçoit des cadeaux.

            Les cas d’injustice ressentis par l’enfant :

Nombreux sont les cas qui peuvent se présenter dans lesquels un enfant exprime qu’il se sent traité de façon injuste, par exemple :

  • A la maison, dès le matin, si son frère se précipite pour aller le premier à la douche alors qu’elle rentre plus tôt en classe.
  • Les parents achètent un objet dont l’un des enfants a besoin et l’autre ne reçoit rien, ou alors les parents achètent des souliers à chacun mais qui n’ont pas la même valeur.
  • La différence dans les punitions reçues après une bêtise ou une mauvaise note
  • Le fait d’accorder plus de temps à celui dont les études sont plus importantes.
  • En classe, un enfant n’est pas remarqué par la maîtresse et n’est pas sollicité pour une interrogation orale.
  • La moquerie des autres, que ce soit à la maison ou en classe est une injustice pour un enfant

La liste est longue et les parents peuvent encore trouver d’autres formes d’injustice qu’un enfant pourrait ressentir.

Comment éduquer les enfants à comprendre l’injustice ?

Il incombe aux parents de faire en sorte que la sensation d’injustice ne s’installe pas chez l’enfant en permanence. Pour cela, l’explication de telle ou telle action est nécessaire. La satisfaction des désirs de l’enfant constitue quelquefois une injustice si on ne lui en laisse pas le choix. Il  s’agit  alors de bien réfléchir avant de répondre à un souhait.

Il se peut que la source de l’injustice réside dans l’inégalité  de traitement, et même si on essaie de faire régner l’égalité, la perception par les enfants  diffère de celle des parents. L’essentiel est alors d’agir avec le plus d’attention possible pour ne pas commettre d’erreurs.

Il est indéniable que les parents cherchent toujours le bien pour leurs enfants. Jamais ils ne pensent à commettre une injustice mais malgré cela, les enfants se sentent quelquefois lésés par rapport aux autres. Apporter un éclaircissement en communiquant souvent permet de diminuer ce malentendu. Des expériences vécues sur l’injustice ressentie par un enfant aident les autres parents dans le partage et les commentaires. Votre participation est la bienvenue.

Ce contenu a été publié dans Difficultés dans l'éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *