Pour une éducation positive

éducation positiveL’éducation positive nécessite fermeté et bienveillance .Elle  encourage les bons caractères de l’enfant et fixe les limites à ne pas dépasser. Mais comment aider les parents dans la mise en place de ces limites ? Nous vous proposons quelques conseils pour la bonne application de cette discipline positive.

Les parents sont de bons modèles :

Les parents doivent instaurer une relation saine entre parents et enfants, et chez les enfants entre eux. L’enfant se trouve perdu si une fois vous lui demandez de ne pas faire une telle chose et une autre fois vous lui donnez la permission de faire la même chose : être cohérent dans les ordres et éviter les contradictions permettent aux enfants de trouver les repères à suivre.

Le respect de l’enfant  facilite l’assimilation

La famille transforme le caractère d’un enfant. Le respecter lui donne de la valeur et favorise  l’apprentissage dans  l’éducation. Un enfant n’a pas d’expérience et  l’accompagner doucement stimule son intérêt et aboutit à de bons résultats

L’explication des attentes doit être comprise par l’enfant:

Il s’agit de décider ensemble d’abord des règles se rapportant aux différentes actions accomplies par l’enfant et d’expliquer les conséquences qui interviennent suite à ces actes. Par exemple si l’enfant  veut toujours beaucoup manger alors que vous lui dites que cela peut provoquer une indigestion, et si cela arrive vraiment, vous pouvez l’aider à faire attention à la prochaine fois

L’exigence doit être adaptée à l’âge de l’enfant parce –que chaque enfant est unique et les plus jeunes  ne reçoivent pas facilement  ce que l’on veut leurs faire passer.

La maîtrise des conflits est indispensable

Les parents sont tenus de connaître leurs enfants pour dissocier les crises de colères aux  besoins effectifs. Un enfant n’arrive pas à exprimer tout par la parole et si quelquefois il crie ou se met en colère, ce n’est qu’une transmission de message.

Les parents doivent bien analyser la situation. Infliger tout de suite une punition n’est pas toujours efficace.

L’éducation positive demande de la patience car l’enfant n’adhère pas très vite au changement.  Les parents doivent accompagner l’enfant et l’encourager. L’application de cette méthode est-elle vraiment bénéfique ? Nous vous invitons de partager vos expériences dans les commentaires

Ce contenu a été publié dans Difficultés dans l'éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *