Quelle éducation pour nos enfants ?

Il n’y a probablement pas de parents qui ne sont pas soucieux  de la manière de mener l’éducation de leurs enfants dans les meilleures voies. Car l’éducation d’un enfant n’est pas seulement un devoir mais aussi un droit que l’enfant doit recevoir pour acquérir tout ce dont il a besoin afin de préparer son avenir. Malgré les efforts déployés par les parents, l’éducation des enfants réserve quelquefois de mauvaises surprises. Et si nous voyions de près comment nous ferons vraiment au quotidien pour assumer l’éducation des enfants ?

Pour nos nouveau-nés :

Des semaines après l’accouchement, la mère peut être obligée d’aller reprendre son travail. Le bébé, pour sa part, si aucun des membres de la famille ne peut s’occuper de lui, sera admis en crèche ou remis entre les mains d’une nounou.

Si la nounou est appelée à venir à la maison pour être à sa disposition, le bébé n’aura pas de mal à se familiariser avec le  milieu. Mais pour la crèche, il est normal que le bébé s’adapte du fait que c’est un nouveau milieu pour lui, un milieu qui peut ne pas répondre à ses véritables besoins. L’adaptation ne s’arrête pas à ce niveau mais il y a aussi l’horaire qui est différent  de celui qu’il a vécu à la maison. S’ajoute ensuite le personnel qui lui est encore inconnu, sans oublier les repas qui sont pour lui aussi différents de ce qu’il prend avec sa famille.

Les enfants qui commencent à aller à l’école :

Dès le matin, ils sont obligés de se réveiller tôt avec leurs parents pour être prêts à partir avec le reste de la famille. Si l’école est loin de la maison, ils doivent subir un long trajet.

Ils sont soumis aussi à ce que  l’école a conçu, tant sur le point matériel que sur le plan organisationnel ; on ne tient pas compte du vécu de l’enfant. Il est là pour suivre, par exemple, l’heure de sieste même si cela ne coïncide pas à son envie. L’espace ne répond pas quelquefois à celui que son développement exige.

Pour les plus grands :

Même s’ils arrivent à s’adapter à la situation présente, ils peuvent avoir aussi du mal à suivre le rythme. Un manque de sommeil pèse sur eux, ce qui entraîne un ralentissement dans l’assimilation en classe.

La réussite scolaire de ces enfants est alors mise en jeu, le développement mental est conditionné par les circonstances que l’enfant doit affronter.

Pour parvenir à donner une meilleure éducation aux enfants, l’essentiel est d’essayer de limiter  les difficultés que doivent supporter les enfants. Chaque famille a sa propre organisation.  Le partage des expériences dans les commentaires peut apporter un soulagement pour ceux qui en ont besoin !

Ce contenu a été publié dans Difficultés dans l'éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *