Une mère qui travaille peut-elle assurer une bonne éducation ?

mère qui travaille bonne éducationDevant l’obligation de chercher à satisfaire au maximum les besoins de la famille, il arrive parfois que les mères ne restent pas au foyer mais prennent un emploi. Le travail exige du temps que les mères de famille doivent prendre sur le temps passé auprès de leurs enfants. Il est évident donc que la mère qui travaille ne s’occupe de ses enfants que pendant une partie de sa journée. Devant cette situation, est-il possible que l’enfant reçoive l’éducation qu’il faut et comment mener à bien la vie familiale ?

Les raisons qui amènent les femmes à travailler sont multiples. Comme elles ont acquis une certaine connaissance dans leurs études, il est normal pour elles d’aller travailler ; d’autres ont besoin d’avoir des relations sociales aussi. Le travail permet d’obtenir plus d’épanouissement.

C’est vrai que dans la majeure partie des cas l’éducation des enfants est assurée par la mère. Le père est souvent trop occupé par son travail et parfois absent de la maison. Mais pour bien remplir cette fonction, tout est une question d’organisation.

Ce qu’il ne faut pas écarter, c’est que laisser les enfants dans une crèche ou les confier à des nounous ne remplaceront jamais à une mère qui s’occupe de ses enfants. La crèche ou la nounou essaie de passer son temps avec l’enfant en essayant de l’occuper pour qu’il ne pense pas à ses parents pendant leur absence. L’enfant reçoit bien évidemment de l’éducation par le personnel mais la manière de la transmettre ou la façon d’assister l’enfant est loin d’être pareille à celle de ses parents.

Comme la mère qui travaille ressent quelquefois que ce qu’elle fait ne remplit pas bien l’éducation qu’elle doit donner à l’enfant, alors pour compenser cela, elle cède à tout ce que l’enfant demande ; ce qui n’est pas bon car cela ne fait qu’un enfant roi et lui nuit.

L’éducation acquise par l’enfant issu d’une famille qui a une mère qui travaille dépend de la façon dont cette mère organise son temps. Il appartient donc à la mère de mesurer comment gérer sa vie pour que son enfant ne soit pas lésé par rapport au travail.

Ce contenu a été publié dans Difficultés dans l'éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *