Que doivent faire les parents face à l’échec scolaire ?

SONY DSCL’échec scolaire se définit comme la difficulté à l’école. Mais cela peut être relatif d’une famille à une autre, le degré de l’échec n’est pas le même pour chacun.
L’origine de l’échec peut être multiple et il faut voir de près sa cause pour pouvoir apporter les solutions convenables. Pour cela, il est nécessaire d’étudier ce qui est arrivé à l’enfant depuis sa naissance.
Le devoir des parents dans la résolution de l’échec scolaire de son enfant est de toujours le supporter, l’encourager pour qu’il retrouve confiance, pour qu’il donne le meilleur de lui-même, le rassurer car c’est encore rattrapable. Le fait d’accuser l’enfant est une erreur .En cas de progrès, il mérite une félicitation.
Il est important d’aider l’enfant à adopter des méthodes d’apprentissage qui mène à un meilleur résultat
La motivation joue un rôle très important dans l’accomplissement de ses études. Motiver l’enfant par lui insister, par exemple, sur le métier qu’il aime accomplir plus tard, lui expliquer ce métier et les matières s’y rapportant.
Les parents doivent veiller à faire attention sur comment leurs enfants passent leur journée. Il arrive quelquefois que ce que racontent les enfants ne correspond pas à ce qu’ils ont fait réellement.
Les parents qui s’intéressent beaucoup à la scolarité de leur enfant donne une valeur à l’école et permet à l’enfant de donner sens à celui-ci aussi. Il est à signaler que les enfants aiment bien si les parents sont toujours derrière à voir ce qui se passe dans leur scolarité : la réussite, le progrès. Cela leur donne la preuve qu’ils sont bien pris en compte et reçoivent la valeur qu’ils méritent.
Etre ouvert à toute discussion avancée avec l’enfant caractérise pour lui un appui puissant. Les enfants se sentent dans un climat de confiance total si leur parent leurs réservent toujours une communication saine. Le dialogue entre enfant et parents est essentiel pour permettre d’empêcher le risque qu’un échec persiste.

Ce contenu a été publié dans Scolarité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Que doivent faire les parents face à l’échec scolaire ?

  1. lorelei dit :

    bien sûr il faut s’occuper de son enfant, mais La France est le pays européen qui compte le taux d’activité professionnelle féminin le plus élevé et personne n’ose faire la corrélation entre échec scolaire et travail des femmes. Mes enfants ne sont pas brillants à l’école, mais je reconnais que mon travail m’épuise et prend une partie de l’énergie que je pourrais consacrer à mes enfants le soir. De plus il y a un net désinvestissement des professeurs qui ne savent plus transmettre le savoir car ils n’ont n’apprennent plus à la faire. L’école est aussi un lieu d’instruction. Je suis face à l’échec scolaire de mon aîné, qui a toujours refusé d’apprendre, de se remettre aux devoirs le soir, c’est 5 ans de lutte acharnée qui n’auront pas servi, j’abandonne le combat.

    • Mamy R. dit :

      Merci de votre partage. Les parents sont toujours les parents quelque soit l’âge de l’enfant, baisser les bras n’est pas la solution. Il faut voir la réalité en face et crever l’abcès. Bon courage à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *